M-commerce : on fait le point ?

Vous le savez, les ménages sont largement équipés en smartphones et autres appareils mobiles comme les tablettes. En 2017, ¼ du chiffre d’affaires du e-commerce vient de la vente sur téléphone mobile . Une véritable explosion. Mais alors que s’est-il passé pour ce média que l’on pensait en extinction il y a encore quelques années avec l’arrivée en masse du e-commerce ? Quelques réponses ici.

Avant-propos

Il n’est plus à prouver que les habitudes des consommateurs ont changé. Pour preuve, l’avènement des réseaux sociaux, du e-commerce et surtout, du m-commerce. Pour expliquer cela, il existe plusieurs raisons.

Des consommateurs plus équipés

D’abord les consommateurs sont davantage équipés en mobiles, ordinateurs et autres appareils technologiques. Ils privilégient de plus en plus les achats en ligne, qu’il soit via leurs tablettes, leur smartphones ou leur ordinateur.

Des consommateurs exigeants

L’un des facteurs clés du succès est la disponibilité 24h/24 et 7j/7 des produits sur Internet. Ils peuvent ainsi effectuer leurs achats quand bon leur semble, peu importe l’heure et le lieu. Ils peuvent prendre le temps de comparer via de nombreux comparateurs en ligne, lire les avis des consommateurs, consulter des vidéos d’utilisateurs…

Le m-commerce en chiffres

D’après de récentes études, les chiffres sont éloquents. On ne peut plus contourner l’étape m-commerce si l’on veut se développer. L’un des chiffres marquants concerne le panier moyen des transactions via mobiles. Qu’il s’agisse de fleurs, d’ordinateurs, de livres ou encore de vêtements, le panier moyen des Français est de 49€ en 2015. Pourquoi ce chiffre est important ? Parce qu’il montre la confiance des mobinautes dans ce nouvel espace de paiement.

Le prêt-à-porter, la star du m-commerce

48% des achats depuis un téléphone mobile ou une tablette concerne l’habillement et les accessoires. Soit quasiment la moitié du marché ! Derrière vient alors la santé et la beauté, puis les fournitures de sports, puis le mobilier.

L’essor des bons de réductions numérique

Là encore, les chiffres sont sans appel. En 2009, 560 milliards de bons de réductrions ont été utilisés sur mobile. Ce chiffre pourrait s’élever à 1,05 milliards en 2019 !

Des consommateurs qui achètent

Les études montrent aussi que près de 41% des acheteurs sur mobile achètent depuis une application contre 67% qui utilisent leur navigateur Internet.

Les raisons d’un tel succès ?

Plus pratique, plus rapide, les utilisateurs de mobiles préfèrent de plus en plus le paiement simplifié via mobile. Plus besoin de s’encombrer de cartes de fidélité ou de cartes de paiement, tout est pré-enregistré dans leur mobile et tout est sécurisé.

Résultat ?

Le chiffre d’affaires des e-commerçants français a augmenté de 17% en 2015, plaçant la France en 3e position européenne ! Mieux encore, on estime le m-commerce en France à 7 milliards d’euros pour l’année 2016.

Et vous dans tout ça ?

Votre TPE/PME est elle équipée ? Disposez-vous d’un site Internet responsive permettant une compatibilité avec les mobiles ?

Le Mémo

Le m-commerce connaît une croissance plus importante de 200% que l’e-commerce en 2017.

Source : Comarketing-news, ComScore, RetailMeNot, Siècle digital

Infographie : Top 3 des Sites e-commerce en France par secteurs d’activités

Publié le 03/08/2018

Lire la suite

La France première dans les produits de grande consommation achetés sur internet

Publié le 26/07/2018

L’e-commerce représente 6,6% du marché de la grande consommation en France. Cette croissance est essentiellement [...]

Lire la suite

Quels sont les principaux axes de développement des e-commerçants ?

Publié le 24/07/2018

Les e-commerçants évoluent dans 5 grandes directions selon l’étude « Le e-commerce grand public » publiée par [...]

Lire la suite