L’histoire de Pâques

Le mois d’avril est arrivé, avec le printemps et sa très connue fête pascale. Célébrée dans le monde entier depuis des siècles, Pâques – fête religieuse et populaire – fait l’objet de coutumes propres à chaque pays.

Redécouvrons ensemble son histoire avec ses symboles et ses traditions les plus étonnantes.

Origine de Pâques

La fête chrétienne de Pâques marque l’arrivée du printemps ainsi que le renouveau de l’année et possède plusieurs significations religieuses. Pour la religion juive, elle est associée à la fête de la Pessa’h, qui célèbre l’exode des Hébreux hors d’Egypte. Pour les catholiques, il s’agit de la résurrection de Jésus après sa crucifixion.

Dans l’Antiquité et selon la tradition païenne, l’équinoxe du printemps et le retour des beaux jours étaient célébrés en rendant hommage à une déesse de la fertilité : Ishtar en Babylonie, Eostre ou Ostara pour les Anglo-Saxons, Astarté chez les Phéniciens.

Sculpture de la déesse Ishtar

Les symboles de Pâques

De nombreux symboles émanent de cette célébration :

  • L’œuf: dans de nombreuses civilisations et depuis des années, l’œuf est le symbole de la vie et de la renaissance et est devenu un emblème pascal. Cette coutume date de plus de 5000 ans avec les Perses et les Égyptiens qui s’offraient des œufs de poule décorés afin de se porter bonheur et fêter l’éclosion du printemps. Quant aux Gaulois, les druides teignaient en rouge les œufs pour célébrer le retour du soleil et lui rendre hommage. Enfin, les Romains s’offraient ou cassaient des œufs colorés pour purifier l’atmosphère ou les offraient à la déesse de l’agriculture, Cérès.

Au Moyen-Âge, il était interdit de manger des œufs durant le Carême, ils étaient donc conservés pour ensuite être décorés et offerts pour marquer la fin du jeûne. C’est à partir du XIIème siècle que la tradition d’offrir des œufs, souvent peints en rouge pour représenter le sang du Christ, se développa en Occident.

A la Renaissance, les œufs en or prirent la place des œufs de poule chez les nobles. Ils étaient richement décorés, à l’image des œufs de Fabergé, qui connurent un vif succès à la fin du XIXème siècle. Les œufs en chocolat furent introduits pour la première fois à la cour de Louis XIV au XVIIème siècle. Puis dès 1830, les œufs en chocolat, sous formes diverses et variées, remplacèrent intégralement les œufs de poule décorés, ce qui permit une production de masse.

Œufs Fabergé

  • Les cloches: cette tradition est apparue vers le VIIème siècle en Europe. En France, il était interdit de sonner les cloches des églises entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques afin de commémorer le temps qui s’écoule entre la mort du Christ et sa résurrection. Selon la légende, les cloches seraient parties à Rome se faire bénir pour ensuite revenir dans la nuit du samedi au dimanche, répandant sur leur passage des œufs, des lapins et des poules en chocolat aux enfants sages, qui partent à leur recherche le lendemain matin.

 

  • Le lapin ou le lièvre de Pâques : en France, les légendes et histoires autour du lapin diffèrent selon la région. Il s’agit parfois d’un lapin ou d’un lièvre, qui apporte des œufs aux enfants pendant la nuit, cachés dans des nids. Cette légende est racontée en Alsace depuis 1572 et serait d’origine païenne et germanique : le lapin est le symbole de la déesse Ost Ara, symbole de la fertilité et du printemps tandis que pour les Égyptiens, le lièvre est lié au dieu Osiris, responsable de la résurrection des morts.

 

  • La friture: faisant référence à la pêche miraculeuse mentionnée dans le nouveau testament, les poissons en chocolat ont été adoptés par les chocolatiers dès le XIXème siècle et sont aujourd’hui répandus et dégustés dans le monde entier.

Les traditions de Pâques à travers le monde

Allemagne : feu et arbre décoré

En Allemagne, il est de coutume de réunir parents et enfants autour d’un grand feu appelé l’Osterfeuer, à la tombée de la nuit. Il est le symbole du soleil et célèbre le printemps et la fin du mauvais temps. Les rues et jardins allemands sont également envahis d’Osterbaum, il s’agit d’arbres sans feuille ornés de coquilles d’œufs colorées.

Lundi mouillé en Pologne et Aspersion en Hongrie

En Pologne, l’eau est associée à Pâques, synonyme de Smyngus-Dyngus (lundi mouillé). Pendant tout le lundi, de l’eau est jetée sur les personnes que l’on croise, afin de purifier leurs pêchers.

En Hongrie, les jeunes garçons arrosent de seaux d’eau parfumée les jeunes filles, pour garantir leur fertilité. Cette tradition, plus connue sous le nom d’aspersion, existerait bien avant la christianisation.

Bataille d’œufs dans les pays orthodoxes, la Bulgarie et la Roumanie

Célébration la plus importante de l’année, la fête de Pâques tourne essentiellement autour de la décoration des œufs. Un jeu y est même dédié : il faut frapper l’œuf de son voisin avec le sien, celui dont l’œuf n’a pas cassé est la gagnant. Cette tradition existe depuis le Moyen-âge.

Philippines, entre procession et crucifixion

Partout à travers le monde, il est coutumier de participer à des processions qui relatent la Passion du Christ mais aux Philippines, la tradition est bien plus extrême. Le Vendredi Saint, des hommes se crucifient et se flagellent publiquement en signe de leur dévotion. Les maisons des philippins sont également décorées de statuettes en feuille de palmier tressées et bénies à l’église de façon à protéger leur maison des mauvais esprits.

En bref

Toutes ces coutumes et traditions font de Pâques une fête joyeuse et cela, pour toutes les nationalités et croyances.

C’est également, après Noël, le deuxième pic d’activité le plus important pour les commerçants et plus particulièrement pour les chocolatiers avec plus de 15 000 tonnes de chocolat qui sont dévorées chaque année par les Français.

La Digital Mum : portrait de la ménagère nouvelle génération

Publié le 14/05/2019

Concept né aux Etats-Unis en 1960, la ménagère de moins de 50 ans, la cible [...]

Lire la suite

Enrobez votre communication digitale de tendresse pour la fête des mères et la fête des pères !

Publié le 06/05/2019

La Fête des Mères approche à grand pas – le dimanche 26 mai – et [...]

Lire la suite

L’histoire de l’e-mail

Publié le 05/04/2019

Inventé en 1971 par Ray Tomlinson, l’email est aujourd’hui un outil incontournable dans la communication [...]

Lire la suite