La Digital Mum : portrait de la ménagère nouvelle génération

Concept né aux Etats-Unis en 1960, la ménagère de moins de 50 ans, la cible préférée des marques et des publicitaires se met à l’ère du numérique ! Et c’est donc désormais la Digital Mum qui règne en maître !

Depuis 2011, le terme Digital Mum est utilisé en France et fait référence aux mères internautes qui utilisent régulièrement Internet pour y faire des recherches, se faire conseiller ou bien acheter en ligne.

Mais malgré certaines ressemblances, notamment le fait qu’elles soient toutes deux responsables des achats de la famille, il faut cependant dissocier la Digital Mum et la Ménagère de moins de 50 ans. La première est hyperactive sur les réseaux sociaux, friande de e-commerce et à la recherche d’informations. La seconde, quant à elle, est une icône de la télévision, conservatrice et peu réceptive face aux campagnes de communication innovantes mais soucieuse des prix et d’arguments concrets.

Zoom sur la Digital Mum

Femme âgée de 25 à 49 ans (80% des mères) avec au moins un enfant à charge, la Digital Mum est ultra-connectée, active (77%) et dans la période de consommation la plus intense de sa vie (62 %). Elle allie vie professionnelle et vie privée et cherche à optimiser son temps en surfant sur Internet via son mobile, dont elle ne se sépare jamais.

La Digital Mum agit davantage par émotion et intuition que par raison tout en consommant de façon réfléchie, en réalisant des achats d’occasion et collaboratifs, et donc en optimisant son budget. Elle est issue d’une classe moyenne supérieure et est surreprésentée en Île-de-France, bien qu’elle soit aussi présente en province. C’est également une passionnée de lecture et de cinéma, qui se rend régulièrement dans des cafés et met moins de 15 minutes à se préparer le matin.

Le digital et elle

Elle aime naviguer sur la toile, elle le fait au moins une fois par semaine et ce, peu importe le lieu et le moment. Sa durée de connexion, en moyenne, est supérieure à 3h30 par jour et elle consulte au moins 150 sites par mois.

La Digital Mum cherche prioritairement à s’informer via des sites d’actualités, des sites sur la famille, sur la cuisine, sur la décoration ou encore sur des produits dédiés à ses enfants.

C’est également une grande amatrice de réseaux sociaux (79% d’entre elles les utilisent) en particulier Facebook (60% des mères possèdent un compte) et s’y connecte en moyenne 2 à 4 fois par jour.

Cette maman est aussi une fan de shopping en ligne (90% d’entre elles font leurs achats au moins une fois par mois sur Internet). Du fait de sa praticité, l’e-shopping offre un gain de temps important pour la Digital Mum qui n’a pas de temps à perdre, en lui évitant notamment l’attente dans les boutiques ainsi que les contraintes horaires.

Les 4 facettes de la Digital Mum

8,7 millions de mamans connectées sont réparties dans la France et sont divisées en 4 catégories :

  • La Practical Digital Mum (18 %) : elle cherche en priorité les informations sur Internet, consulte les offres d’emploi ou les annonces immobilières.
  • La Shopping Digital Mum (26 %): elle utilise Internet pour les achats de la vie courante (alimentaire, produits ou services) et pour réaliser des démarches administratives (déclaration d’impôts) mais aussi pour chercher des plans et itinéraires. Elle privilégie les sites à forte notoriété pour ses achats.
  • La Social Digital Mum(33 %) : elle est active sur les réseaux sociaux mais achète 2 fois moins que la Shopping Digital Mum. Elle recherche surtout des informations et utilise Internet pour son aspect ludique et pratique.
  • La Social and Shopping Digital Mum (23 %) : elle est hyperactive sur Internet notamment sur les forums, les chats, les sites communautaires etc. C’est une adepte de shopping en ligne, elle porte une attention particulière aux recommandations et est sensible aux compagnes publicitaires des marques sur Internet. Elle est dans l’ère du temps et accro au Web 2.0.

 

Comment plaire à une Digital Mum ?

Pour séduire cette maman connectée et ultra-informée, la transparence est le maître-mot. Elle est à l’affût de la moindre information. Les entreprises doivent ainsi appliquer cette transparence en exposant par exemple le processus de fabrication.

Les entreprises doivent également être présentes partout où cette maman est, tout en proposant des contenus ludiques et légers pour la séduire. Il faut également qu’elles instaurent une relation de proximité avec la Digital Mum en prenant conscience de ses difficultés du quotidien, en la soutenant et en répondant à ses interrogations durant toute les étapes de sa vie.

 

Quand est-il du Digital Dad ?

Cible trop souvent oubliée, le Digital Dad commence lui aussi petit à petit à émerger. Les jeunes papas ont de plus en plus recours à Internet pour s’informer sur leur parentalité. 7 papas sur 10 effectuent leurs recherches sur leur bébé sur Google et ressentent le besoin d’avoir un repère, la toile le leur offre. Internet leur fournit des informations sur les équipements, la santé de l’enfant, la grossesse mais aussi des vidéos qui répondent à leurs questions sur les bonnes pratiques avec un nouveau-né.

En résumé, ils s’appuient de plus en plus sur une communauté qui partage leur expérience, leurs peurs et le rôle qu’ils doivent jouer.

Enrobez votre communication digitale de tendresse pour la fête des mères et la fête des pères !

Publié le 06/05/2019

La Fête des Mères approche à grand pas – le dimanche 26 mai – et [...]

Lire la suite

L’histoire de Pâques

Publié le 18/04/2019

Le mois d’avril est arrivé, avec le printemps et sa très connue fête pascale. Célébrée [...]

Lire la suite

L’histoire de l’e-mail

Publié le 05/04/2019

Inventé en 1971 par Ray Tomlinson, l’email est aujourd’hui un outil incontournable dans la communication [...]

Lire la suite