Du bon usage de la data dans le secteur automobile

Le marché français du secteur automobile se porte bien. Selon les derniers chiffres communiqués par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), le nombre de plaques d’immatriculation a progressé de 4,7% en 2017. Malgré ces bons résultats, les concessionnaires doivent prendre conscience de l’avènement du digital, et de l’évolution des prises de contact entre les marques et les consommateurs. Il est important que les professionnels du secteur développent leurs stratégies, leurs processus et leurs équipes pour renouer le dialogue avec leurs clients de plus en plus connectés.

 

Le secteur automobile n’échappe pas à l’ère du numérique. Avec la digitalisation de la société, les parcours d’achat ont évolué. Les consommateurs s’informent sur Internet, développent leur esprit critique et prennent de la distance avec le discours officiel des marques et des publicités. Ces nouvelles habitudes influent sur leur fidélité, sur leurs attentes et sur leur usage de la voiture.

« L’acte d’achat ou de location d’un véhicule neuf passe toujours par une réflexion relativement longue et éclairée. En revanche, ce qui a radicalement changé c’est la perception de l’automobile dans l’esprit du consommateur » selon Julien Billon, Directeur général chez AAA DATA.

 

L’exploitation de la data améliore la performance de la relation client

Le secteur automobile n’a pas attendu l’arrivée du Big Data pour s’intéresser à l’exploitation de données. Mais les avancées techniques des outils de collecte et de traitement de l’information ont considérablement facilité l’usage de la data à des fins stratégiques. « Avant le Big Data, les statisticiens regardaient constamment le passé pour en tirer des hypothèses d’avenir. Aujourd’hui, les data scientists sont en mesure d’analyser en temps réel les données comportementales des consommateurs pour en dégager des modèles fiables » explique Julien Billon.

Cet usage de la data présente de nombreux avantages. L’analyse systématique des données permet aux constructeurs d’objectiver leurs observations. Les constructeurs se trouvent face à la réalité de leur marché.
L’usage de la data joue également sur la performance des campagnes marketing. L’accès à ces données permet d’affiner les cibles et les segmentations.

 

Des défis à relever

Parmi les défis que devra relever le secteur automobile dans son usage des données : l’enrichissement de la data. « Plus les informations sur les consommateurs sont nombreuses, diversifiées et qualitatives, plus la marque peut affiner sa stratégie. C’est tout l’intérêt de pouvoir matcher dans une même base de données first party, qui se limite souvent à la civilité et au contact email, des données tierces comportementales en provenance de la navigation web des consommateurs » indique Frédéric Grelier, chief data officer chez Weborama.

Le secteur automobile n’est qu’au début de son histoire digitale. Il doit donc se faire accompagner dans cette voie d’exploitation de données par des partenaires dont c’est le métier.

 

Les acteurs du secteur automobile désireux de s’appuyer sur la data doivent tenir compte de trois critères :

  • Atteindre un volume critique de données
  • Anticiper le niveau de synchronisation des données entre les données collectées en interne et les données tierces récoltées par l’écosystème digital
  • Prendre conscience que la data n’a de valeur qui si elle est qualifiée, vérifiée, et adaptée aux spécificités de la marque sur son marché
  • Être agile et s’entourer de prestataires capables de customiser leurs solutions en fonction des problématiques spécifiques de chaque acteur

La Digital Mum : portrait de la ménagère nouvelle génération

Publié le 14/05/2019

Concept né aux Etats-Unis en 1960, la ménagère de moins de 50 ans, la cible [...]

Lire la suite

Enrobez votre communication digitale de tendresse pour la fête des mères et la fête des pères !

Publié le 06/05/2019

La Fête des Mères approche à grand pas – le dimanche 26 mai – et [...]

Lire la suite

L’histoire de Pâques

Publié le 18/04/2019

Le mois d’avril est arrivé, avec le printemps et sa très connue fête pascale. Célébrée [...]

Lire la suite