Comment les réseaux sociaux influencent les décisions d’achat ?

Internet joue un rôle déterminant dans la communication d’une entreprise. Parmi les canaux qui lui sont consacrés, les sites web et les réseaux sociaux sont inévitables. Comment ces derniers influencent les décisions d’achats des consommateurs ?

 

Depuis leur avènement, les réseaux sociaux jouent un rôle capital dans la stratégie de communication de nombreuses marques. Sur près de 58 millions de Français connectés à Internet, 38 millions sont présents sur un réseau social. Un chiffre considérable, reflet de la puissance et de l’impact que peuvent avoir ces derniers sur les décisions d’achats des internautes.

C’est ce qu’on appelle le social shopping, ou comment se servir des réseaux sociaux pour établir un lien avec le consommateur et l’inciter à acheter. Il s’agit d’un comportement d’achat influencé par les avis, les recommandations ou les critiques exprimés sur Facebook, Twitter, Instagram… Les premiers pas du social shopping remontent aux forums de discussions et leurs avis de consommateurs. Il se distingue du parcours d’achat classique dans la mesure ou un troisième acteur entre en jeu dans la décision d’achat entre le vendeur et l’acheteur : les autres clients. L’ère du web 2.0 rime avec communautés, échanges et partages. Nulle raison pour que les achats en ligne n’en soient pas impactés.

 

Les millennials : première cible des marques sur les réseaux sociaux

Parmi les principales cibles des marques sur les réseaux sociaux : les millennials ou Génération Y (population âgée de 15 à 35 ans) qui sont beaucoup plus influencés par les recommandations de leurs amis qu’aux contenus sponsorisés, par exemple. Selon l’entreprise de conseil et de recherche Gartner, 84% des membres de la génération Y sont susceptibles d’être influencés pour effectuer un achat suite à un contenu créé par d’autres utilisateurs, même s’ils lui sont étrangers.

Il convient de garder à l’esprit que les millennials sont plus impressionnés par l’engagement que par la promotion. 62% d’entre eux déclarent qu’ils sont plus susceptibles de devenir fidèles à la marque si une entreprise s’engage avec eux sincèrement sur les réseaux sociaux.

 

Les recommandations permettent de récolter de nombreuses conversions.

En conséquence, le réseau social de Mark Zuckerberg s’impose peu à peu comme un vrai levier d’activité pour l’e-commerce français. Et 31% des sites qui y ont recours, mesurent un impact positif sur leur trafic et même sur leur chiffre d’affaires (cela représenterait en effet, au minimum, 5% de leur chiffre d’affaires).

Des vacances d’été connectées

Publié le 05/07/2019

Le rapport des Français à Internet pendant leurs vacances reste paradoxal. Car bien qu’ils aient [...]

Lire la suite

Les prévisions des soldes d’été 2019

Publié le 18/06/2019

Découvrez en infographie les résultats du sondage réalisé par l'IFOP en mai-juin 2019 concernant les [...]

Lire la suite

Les soldes d’été 2019 arrivent, préparez-les !

Publié le 07/06/2019

L’heure est venue d’accueillir les soldes d’été, qui débuteront le 26 juin prochain jusqu’au 6 [...]

Lire la suite