Ciblage comportemental : Pour une publicité ultra personnalisée

Les centres d’intérêt des internautes sont l’une des principales préoccupations des marques et de leurs régies publicitaires. Pour atteindre la cible parfaite par Internet, elles se doivent de connaître au mieux leurs clients ou prospects. Pour ce faire, les techniques foisonnent. Parmi elles, le ciblage comportemental.

 

Qu’est-ce que le ciblage comportemental ?

Une publicité pour une quelconque voiture n’intéressera que très rarement un internaute qui n’a pas le permis de conduire. Par conséquent, elle représenterait une sérieuse perte de temps et d’argent pour les publicitaires et leurs clients. Afin d’être pertinentes aux yeux des consommateurs, nombre de publicités digitales sont aujourd’hui basées sur la méthode du ciblage comportemental.

Cette technique de marketing a pour objectif d’identifier et d’analyser le comportement d’un internaute en fonction des traces qu’il laisse sur le web. Les données sont ensuite exploitées pour pouvoir lui proposer du contenu adapté à son profil.

 

Comment fonctionne-t-il ?

Afin de proposer l’annonce idéale à chaque internaute ou mobinaute, les régies publicitaires analysent donc le comportement numérique de ces derniers. Comment ? Grâce à plusieurs éléments.

Aux Cookies par exemple. De nombreuses informations textuelles enregistrées sur le navigateur d’un ordinateur après qu’un internaute a visité un site web, et y a fourni des informations. En acceptant leur utilisation, celui-ci s’engage à donner une grande variété de données personnelles. Elles peuvent aller d’une simple paire de chaussures consultée et ajoutée dans un panier, à une adresse postale si il la déclare (lors d’un achat en ligne par exemple).

En analysant également la nature des recherches effectuées sur un moteur de recherche. Ce qu’utilise le réseau de recherche de Google Adwords. L’historique web, constitue par exemple une mine d’or pour l’analyse du comportement d’un utilisateur et pour estimer ce qui pourrait éventuellement l’intéresser.

Enfin, en scrutant les centres d’intérêts déclarés par l’internaute sur ses réseaux sociaux par exemple.

Tous ces renseignements sont ensuite croisés à d’autres données. Géographiques par exemple, transmises par la géolocalisation, ou encore sociodémographiques, pour aller encore plus loin dans la précision.

 

Ses objectifs et avantages

La précision. C’est bien là tout l’avantage du ciblage comportemental. Grâce à toutes les données récoltées, vous pourrez développer, mais surtout segmenter votre base de données clients.

Le ciblage comportemental peut être également un bon moyen d’augmenter le taux de conversion de votre site, en mettant un produit particulier en évidence ou en proposant un type de merchandising adapté à chaque client. Grâce à ce type de ciblage, l’internaute verra directement un contenu qui l’intéresse, ce qui aura pour effet de stimuler ses intentions d’achats. De plus, nous savons que les internautes ne se sentent pas envahis par une annonce qui leur correspond. Certains seront même plutôt enclins à cliquer vers un lien publicitaire qui les intéresse. Grace à tout cela, votre relation client n’en sera qu’améliorée, et votre marque valorisée.

 

Ses limites

Même si nous savons que ce type de publicité est bien souvent apprécié des internautes, d’autres protestent, et dénoncent un espionnage constant, ne respectant pas leur vie privée. Leur premier argument ? L’anonymat qui ne l’est pas vraiment. Même si les profils sont à priori anonymes, ils peuvent très vite de ne plus l’être quand l’internaute devient acheteur ou saisit des données personnelles. C’est d’ailleurs pour cette raison que les annonceurs utilisant le ciblage comportemental évitent parfois de personnaliser de façon trop visible les créations publicitaires, afin de ne pas effrayer l’internaute.

En raison de toutes ces limites éthiques et juridiques, le CNIL s’intéresse de près aux pratiques du ciblage comportemental.

 

Sources :

assets.omniture.com

fr.ryte.com

iabfrance.com

lesechos.fr

La Digital Mum : portrait de la ménagère nouvelle génération

Publié le 14/05/2019

Concept né aux Etats-Unis en 1960, la ménagère de moins de 50 ans, la cible [...]

Lire la suite

Enrobez votre communication digitale de tendresse pour la fête des mères et la fête des pères !

Publié le 06/05/2019

La Fête des Mères approche à grand pas – le dimanche 26 mai – et [...]

Lire la suite

L’histoire de Pâques

Publié le 18/04/2019

Le mois d’avril est arrivé, avec le printemps et sa très connue fête pascale. Célébrée [...]

Lire la suite