Bouygues et Google s’associent pour vous montrer de la publicité ciblée à la TV

Bouygues Telecom vient de signer un partenariat d’un an et demi avec Google pour lancer de la publicité ciblée sur les chaînes disponibles sur la Bbox. Les coupures pubs s’adapteront selon le profil des téléspectateurs. Cette pratique, actuellement interdite par la loi française, sera autorisée à partir du 1 janvier 2020.

logo google et bouygues telecom

Vous aimez regarder le foot ? Vous serez bombardé de pubs sur Canal+ ou RMC Sport. MasterChef vous détend ? À vous les publicités sur les ustensiles de cuisine et les foies gras Fleury Michon. C’est ce qu’on appelle de la publicité ciblée, et cette pratique va bientôt faire son entrée sur les chaînes TV diffusées sur la BBox Android. Selon des informations du Journal du Net (JDN), Bouygues Telecom et Google ont signé un partenariat d’un an et demi pour développer et instaurer un système de publicité ciblée à destination des chaînes diffusées sur la BBox. Ces coupures pub s’adapteront au profil du téléspectateur, à l’instar de ce qui ce fait déjà sur le web.

Les premières publicités ciblées n’arriveront sur les BBox qu’au premier trimestre 2021. En effet, la loi française interdit formellement ce genre de pratique, mais coup de chance pour les opérateurs, la réforme de l’audiovisuel lancée par Emmanuel Macron autorisera la publicité ciblée sur nos télévisions dès le 1er janvier 2020. C’est une opportunité en or pour Google, qui pourra tenter de fournir ses régies publicitaires chez d’autres opérateurs. Selon le Syndicat National de la publicité télévisée, cette méthode pourrait rapporter près de 200 millions d’euros de gains supplémentaires sur 5 ans, par rapport à de la publicité « basique ».

Les opérateurs sont séduits par l’idée

Free pourrait être intéressé à son tour et faire appel aux services de Google pour mettre en place la publicité ciblée « même si rien n’est arrêté », précise le JDN. Avec une box TV tournant sous Android, la FreeBox Mini 4K, l’opérateur pourrait choisir la facilité et se tourner vers la firme de Mountain View.

Altice a préféré opté sur la technologie de FreeWheel. Cette société spécialisée dans la monétisation vidéo propose un écosystème complet à destination des chaînes de TV pour gérer et cibler la publicité. Plusieurs chaînes et opérateurs utilisent FreeWheel comme Canal+, TF1 ou SFR. De son côté, Orange veut privilégier une solution interne et refuse toute collaboration avec Google.

Google : les recherches les plus populaires de l’année 2019

Publié le 11/12/2019

Voici les recherches les plus populaires effectuées sur Google en France lors de l'année 2019 [...]

Lire la suite

Black Friday 2019 : résultat des courses

Publié le 04/12/2019

En seulement un jour (le vendredi 29 novembre 2019), le Black Friday aura généré 7,4 [...]

Lire la suite

Tiktok révèle ses offres publicitaires

Publié le 29/11/2019

Un succès indéniable en France : 4 millions d’utilisateurs actifs mensuels En un an TikTok, [...]

Lire la suite